l455xh342_batiments_04_-e72c8Communiqué de presse de Nathalie Colin-Oesterlé, Présidente du Nouveau Centre Moselle

Dominique Gros, Maire de Metz, en proposant la fermeture du collège Georges de la Tour, prend la lourde responsabilité de condamner un établissement réputé accueillant 350 enfants, plébiscité par les familles messines et participant ainsi à l’attractivité de notre ville.

Avec près de 30% d’élèves issus de milieux modestes et très peu de dérogations (5 élèves sur 82 cette année en sixième), le collège Georges de la Tour remplit ainsi sa mission de mixité sociale et de service public d’enseignement de proximité dans un secteur de la ville où vivent et travaillent de nombreux messins.

Alors qu’est également envisagée la fermeture du collège Bernanos de Montigny les Metz, et que le collège Barbot ne dispose que de très peu de places vacantes, il est irresponsable d’envisager la disparition pure et simple de cet établissement sans se poser la question de savoir où pourraient être accueillis les futurs collégiens du quartier.

Avant toute déclaration intempestive et irréfléchie d’une telle gravité, et au nom de la démocratie de proximité chère à notre Maire, il eût été préférable de s’enquérir des besoins réels des familles et des contraintes insurmontables risquant de peser sur elles.

Publicités