vue_metzCommuniqué de presse de Nathalie Colin-Oesterlé, Présidente de la fédération de Moselle du Nouveau Centre, Conseillère municipale de Metz, Conseillère communautaire

« Dominique Gros, Maire de Metz et Premier Vice Président de la CA2M, ainsi que ses adjoints messins, Vice Présidents, viennent de refuser la proposition de Jean-Luc BOHL, Président de l’agglomération messine, consistant à accepter une diminution de 30% du montant de leurs indemnités, soit une économie annuelle de plus de 400.000 €.

Dans un contexte de crise économique sans précédent, et au moment même où des considérations politiciennes peu glorieuses amènent le Maire de Metz à augmenter dés cette année les impôts de ses administrés (lesquels ont, eux, bien du mal à boucler leurs fins de mois), il est proprement scandaleux de voir battu en brèche l’ensemble des principes prônés en permanence par l’équipe municipale socialiste.

Ainsi, le discours anticapitaliste de monsieur Gros, lors de la cérémonie des vœux de janvier dernier, trouve aujourd’hui une résonance amère dévoilant enfin le vrai visage de ceux qui affichent des valeurs, mais qui sont bien incapables de les mettre en application dés lors qu’elles les concernent à titre personnel. »

Publicités