De nombreux élus et militants du Nouveau Centre ont entouré la présidente de Moselle, Nathalie Colin-Oesterlé, pour une célébration des vœux qui s’est déroulée dans une atmosphère de veille de combat. Régionales oblige !

Nathalie Colin-Oesterlé et Laurent Dap

Reconnaissant, qu’il y a un an, « il n’était pas très facile de trouver un espace entre UPMP et Modem », la présidente du Nouveau-Centre de Moselle a pu se réjouir de ce que son mouvement soit désormais au clair sur ce plan. « Nous incarnons le centre droit, sans lequel la majorité ne pourra pas gagner. C’est sur deux jambes, que la victoire pourra être obtenue. »

Entre début 2009 et ce commencement de 2010, le Nouveau Centre a su attirer à lui 200 adhérents et regrouper des élus, comme Jean-Luc Bohl, Roland Roth ou Patrick Luxembourger. Des hommes et des femmes qui sont venus donner du crédit au jeune parti qui se bat pour ses valeurs « de liberté d’entreprendre et de solidarité, d’équité fiscale et d’ancrage européen. »

Devant les militants et sympathisants venus en nombre au restaurant messin le <4 vin 3>, Nathalie Colin-Oesterlé a rappelé que 2010 ouvre une longue séquence électorale : « Les Régionales, puis les cantonales et les sénatoriales, les présidentielles et les législatives, enfin en 2014, les municipales, voilà du travail pour nous. Nous allons devoir faire preuve d’énergie et travailler dans un esprit d’opposition constructif. « 

Sur le très prochain terrain des régionales, le Nouveau Centre sera aux côtés de l’UMP qui lui a assuré de bénéficier d’autant de sièges que l’ancienne UDF. « En Lorraine, nous sommes avec Laurent Hénart, un ami centriste. Avec lui, nous voulons que la Région se recentre sur son cœur de métier, au lieu de disperser et de se livrer à une communication couteuse avec l’argent des Lorrains » a insisté la présidente en lançant à son auditoire : « Nous sommes des jeunes dynamiques, prêts à relever les défis. « 

Bien dans sa mission de délégué départemental du parti, Laurent Dap a profité de cette circonstance pour rappeler que le seuil des 200 adhérents a été dépassé « et j’en ajoute ce soir onze de plus. Cette efficacité nous place en tête sur le plan national et notre président Hervé Morin, a souhaité nous rencontrer. » Très prochainement, le Nouveau Centre va aussi démultiplier son action en créant une association « Femmes au centre » sous la conduite d’Isabelle Lux, ancienne conseillère municipale de Metz.

Au Nouveau Centre, les initiatives fusent afin de mieux construire l’avenir et de pleinement incarner le centre droit.

Publicités