En l’espace d’une semaine, le Président sortant du Conseil Régional de Lorraine, Jean-Pierre Masseret, nous a montré la manière dont il comptait mener la campagne des régionales. Ne surtout pas parler du fond, et s’en prendre ouvertement à Laurent Hénart et à ses soutiens.

Ce fut d’abord sur le plateau de France 3 Lorraine-Champagne Ardennele candidat de la majorité socialo-communiste sortante a confirmé sa réputation de dirigeant sectaire et méprisant, ne cessant de couper la parole à son adversaire, n’hésitant pas à critiquer le journaliste et l’organisation même du débat.

En face, Laurent Hénart, en élu et candidat responsable, a su garder son calme sans céder le moindre terrain face à un Masseret en dehors de tout contrôle.  Le chef de file de la majorité présidentielle en a  d’ailleurs profité pour rappeler  les mauvais chiffres et les limites de la gestion socialo-communiste.

Deuxième acte de la stratégie Masseret, une vidéo diffusée sur le site de campagne du président sortant. Une vidéo où, non content d’asséner des contre-vérités, le candidat s’en prend ouvertement aux soutiens de Laurent Hénart et aux militants en les accusant d’utiliser des « méthodes fascistes ».

Faisons confiance aux Lorraines et aux Lorrains qui ne céderont pas à la facilité en se détournant du scrutin. Car, ne nous leurrons pas, telle est la stratégie de Jean-Pierre Masseret qui doit assumer non seulement un bilan catastrophique, mais surtout une absence totale de projet et de vision stratégique pour notre région.

Publicités