Depuis plusieurs mois, les travaux empoisonnent le quotidien des Messins. Dénoncée par l’opposition, leur programmation a été faite en dépit du bon sens. Pas moins d’une trentaine de chantiers sont actuellement en cours, à quelques jours de la rentrée des classes.

C’est à se demander si Dominique Gros, Maire PS de Metz, ne serait pas en train de s’amuser à SimCity©, ce jeu vidéo où le  joueur, en se prenant pour un maire, peut construire où il le souhaite des bâtiments, routes et autres infrastructures indispensables, lever les impôts … tout en « essayant » de veiller au bien-être de ses habitants.

Mais à Metz, il n’y a rien de virtuel et peu importe le bien être des Messins. Tout est bien réel, les travaux … comme les augmentations d’impôts !

Publicités