Alors que la situation, particulièrement difficile pour nombre de nos concitoyens, exigerait de la part des élus un peu plus de sobriété, voici que le Président du Conseil Régional de Lorraine a décidé, à l’occasion de la période des vœux, de faire dans l’outrance et l’indécence !

 

site internet lemonde.fr

site internet lemonde.fr

 

On savait Jean-Pierre Masseret obnubilé par son image, mais là il faut bien avouer qu’il a franchi un cap …

Plusieurs encarts publicitaires dans la presse quotidienne régionale, et des espaces publicitaires achetés plusieurs milliers d’euros pour figurer sur de nombreux sites internet afin de promouvoir la vidéo de ses vœux. Drôle de conception de la communication institutionnelle !

 

site internet deezer.com

Est Républicain

 

Il est grand temps pour les Lorraines et les Lorrains de s’interroger sur cette boulimie communicante qui semble s’être emparée de l’hôtel de Région  !

Les Lorraines et les Lorrains sont-ils informés que le service communication du Conseil Régional, ou devrions nous dire plutôt le « service communication de Jean-Pierre Masseret », est l’un des services les mieux dotés en personnels de toute l’institution régionale ? A ce jour, plus de 50 personnes …

Depuis 2004, nous avons vu se succéder les opérations de communication sans véritable évaluation de leur impact sur l’image de la Lorraine … de la Lune aux Etoiles, en passant par les villages, ce sont plusieurs millions d’euros qui ont été dépensés, et qui continuent d’être dépensés, par la majorité socialo-communiste-verte alors que la situation économique et sociale de la Lorraine continue à se dégrader, et que cet argent pourrait être utilisé à meilleur escient … pour la formation des demandeurs d’emploi par exemple !

En mars 2010, le livre noir des gaspillages de l’argent public avait pointé du doigt les dépenses de communication des régions socialistes.

Ainsi, la Lorraine a vu son « budget communication progresser, entre 2008 et 2009, de 16,16 %, alors que le budget général n’augmentait « que » de 5,7 %, pour atteindre 5 500 000 € ». C’est autant d’argent en moins sur des sujets qui intéressent autrement plus la vie quotidienne des Lorrains !

A la veille de la publication du budget primitif pour 2011, le Nouveau Centre est très impatient de découvrir le traitement qui sera réservé aux dépenses de communication. Jean-Pierre Masseret n’a-t-il pas annoncé qu’il fallait faire des économies ?

Publicités