Caserne SERRET (crédit photo - mairie de Châtel-Saint-Germain)

Communiqué de Presse de Jean-Claude Galilé, candidat du Nouveau Centre aux élections cantonales

Le Maire de Metz et le Président de Metz-Métropole ont exprimé jeudi leur mécontentement face aux incertitudes qui planent désormais sur le respect, par l’Etat, des engagements pris dans le cadre du Contrat de redynamisation des sites de défense, notamment concernant la reconversion de la caserne SERRET à Châtel-Saint-Germain.

Ce contrat, qui engage tous les signataires, prévoit notamment qu’un « internat d’excellence de dimension académique y sera installé, ainsi qu’un regroupement de plusieurs compagnies de CRS, dès la libération des locaux par le Ministère de la Défense ».

Mais les incertitudes ne datent pas d’aujourd’hui puisqu’elles font suite à un lobbying important effectué depuis plusieurs mois par les élus nancéiens afin que la CRS 39 basée à Jarville (Meurthe et Moselle) ne déménage pas à Châtel.

Force est de constater que, sur cette question comme sur beaucoup d’autres, la voix messine a beaucoup moins  porté que la voix nancéienne plaçant la commune de Châtel, et l’ensemble du canton d’Ars, dans une situation excessivement difficile.

J’en appelle par conséquent au Maire de Metz, au Président de Metz-Métropole, aux députés et sénateurs pour faire une pression de tous les instants sur l’Etat afin que celui-ci respecte scrupuleusement ses engagements.

Jean-Claude GALILE

Publicités