J-30 : Rencontre avec Jean-Claude Galilé, candidat du Nouveau Centre – Première partie

« Pourquoi avez-vous décidé de vous présenter aux élections cantonales ?

Mr Wannenmacher, qui cumule fonctions (Vice-Président de Metz-Métropole et Président d’HAGANIS) et mandats (maire et conseiller général) n’a pas été en mesure de défendre les intérêts des habitants de notre canton, lesquels ont le sentiment cruel d’avoir été abandonnés.

C’est la raison pour laquelle j’ai décidé de me porter candidat afin de représenter les valeurs du Nouveau Centre sur le canton d’Ars-sur-Moselle, de proposer une alternative crédible et rompre ainsi avec la politique de renoncement qui a été celle de Mr Wannenmacher durant ces 6 dernières années.

Enfin, le canton d’Ars-sur-Moselle a longtemps voté pour une droite modérée, incarnée à l’époque par Mme Diebold, et je suis intimement convaincu que le canton peut être repris à la gauche.

Pourquoi le Nouveau Centre ?

Parce que je suis un ancien partisan de l’UDF, et que le Nouveau Centre incarne aujourd’hui les valeurs et l’héritage de cette famille de pensée qui a porté à la présidence de la République un homme réformateur en 1974, Valéry Giscard d’Estaing.

Aujourd’hui, si 64% des Français souhaitent une candidature centriste en 2012, c’est bien que les valeurs portées par notre famille trouvent un large écho auprès de nos concitoyens : des valeurs d’humanisme, d’équité et de justice sociale, d’esprit d’entreprendre, d’éthique et de responsabilité individuelle.

Qu’est ce qui vous différencie de l’UMP ?

Ce que je peux dire, c’est que si le Nouveau Centre fait bien partie de la Majorité Présidentielle, il entend toutefois jouer sa propre partition.

L’idée d’une « Société apaisée » (c’est-à-dire arrêter d’opposer continuellement les Français les uns aux autres), que le Nouveau Centre et son Président, Hervé Morin, défendent avec conviction au niveau national, trouve également toute sa place dans le débat local.

Entre l’UMP et le Nouveau Centre, c’est avant tout une façon différente de faire de la politique. Il n’y a qu’à regarder ce qui se passe actuellement sur les cantons de Metz pour s’en convaincre.

Et de Mr Wannenmacher ?

Là encore une façon de faire de la politique. Je m’engage à ne briguer aucun autre mandat afin de me consacrer entièrement au canton et à ses habitants, et à ne pas faire des promesses de campagne qui, aussitôt l’élection terminée, sont passées par pertes et profits !

Les habitants du canton attendent toujours que la question du contournement de Moulins-les-Metz soit réglée !

Sur le plan de la fiscalité, nous avons également des divergences. Je suis pour une « tempérance fiscale » alors que Mr Wannenmacher vient de voter des deux mains, en tant que Vice-Président de Metz-Métropole, l’augmentation des impôts de l’agglomération !

Une fois élu, je m’engage à peser sur la majorité départementale pour ne pas augmenter la fiscalité et ainsi préserver le pouvoir d’achat des habitants du canton.

Enfin, c’est dans la manière de faire campagne … Mr Wannenmacher estime qu’il sera réélu dans un fauteuil et a donc décidé de ne pas aller à la rencontre des habitants du canton, auxquels je donne rendez-vous le 20 mars prochain pour sanctionner cette manière méprisante et détestable de faire de la politique ! »

à suivre …

 

Mercredi 23 février – l’affiche du candidat et de sa suppléante

 

l'affiche officielle

 

Jeudi 24 février

Hervé Morin, Président du Nouveau Centre, en visite à Metz, en a profité pour apporter un soutien appuyé à Jean-Claude et l’a félicité pour l’excellente campagne de proximité qu’il est en train d’effectuer sur le canton d’Ars-sur-Moselle.

 

Jean-Claude Galilé et Hervé Morin, Président du Nouveau Centre

 

En fin de soirée, Jean-Claude Galilé a assisté à la conférence organisée par l’Institut des Frontières sur les problématiques de pauvreté dans l’agglomération messine.

Parmi toutes les questions soulevées, celle du financement des associations est particulièrement préoccupante : la baisse des financements et, son corollaire, l’absence de visibilité des associations à plus ou moins long terme ne permettent pas un travail structurant à destination des publics en grande difficulté.

Jean-Claude Galilé défend, dans ce cadre, le principe de « contrats d’objectifs et de moyens pluriannuels » entre les associations et les collectivités publiques, au premier rang desquelles le Conseil Général.

 

Vendredi 25 février – Jean-Claude Galilé se mobilise pour l’avenir de la Caserne SERRET

Suite à la conférence de presse du maire de Metz et du président de Metz-Métropole, Jean-Claude Galilé a souhaité interpeler les élus messins sur la nécessité de faire pression sur l’Etat pour que soient respectés les termes du Contrat de redynamisation des sites de défense de Metz, notamment concernant la reconversion de la caserne SERRET à Châtel-Saint-Germain – communiqué de presse du 25/02/11 –

En effet, cela fait plusieurs semaines que les rumeurs d’abandon des projets de reconversion de la caserne circulent, suite notamment au lobbying effectué par les élus Meurthe-et-Mosellans afin que la CRS 39 ne déménage pas de Jarville à Châtel.

 

Calendrier – semaine du 28 février au 05 mars

Lundi 28/02 :

  • Toute la journée à la rencontre des habitants de Gorze

Mardi 01/03 :

  • Toute la journée à la rencontre des habitants d’Ancy-sur-Moselle
  • A 17h30, Jean-Claude donne rendez-vous aux habitants d’Ancy au Café Lion d’Or – 32, rue raymond mondon à Ancy. Un moment d’écoute et d’échange sur le quotidien et les attentes des habitants.

Mercredi 02/03 :

  • Toute la journée à la rencontre des habitants de Châtel-Saint-Germain
  • A 17H30, Jean-Claude donne rendez-vous aux habitants de Chatel au café La poste, 3-avenue de la libération à Châtel

Jeudi 03/03 :

  • Toute la journée à la rencontre des habitants de Châtel-Saint-Germain
  • à 17h30, Jean-Claude donne rendez-vous aux habitants de Jouy-aux-Arches au n° 29 impasse de la mairie à Jouy

Vendredi 04/03 :

  • Toute la journée à la rencontre des habitants de Vaux
  • A 17h30, Jean-Claude donne rendez-vous aux habitants de Vaux au 1, place de la mairie à Vaux

Samedi 05/03 :

  • Toute la journée à la rencontre des habitants de Verneville et Vionville
Publicités