AFP/Stéphane de Sakutin

 

Suite à la décision de Jean-Louis Borloo de faire sortir le Parti Radical de l’UMP, Nathalie Colin Oesterlé, conseillère régionale, conseillère municipale et présidente départementale du Nouveau Centre se réjouit et adhère sans réserve au projet de création d’une confédération des Centres. Cette nouvelle « formation » aura pour vocation de positionner dans l’espace politique français un véritable CENTRE DROIT porté par des valeurs résolument humanistes, sociales et européennes.

La droite est composée aujourd’hui de multiples sensibilités qu’il est nécessaire de fédérer plutôt que d’étouffer, afin de permettre à notre famille de porter un projet ambitieux pour notre pays emportant l’adhésion de nos concitoyens.

La diversité est une richesse, et non un handicap.

Les dernières échéances électorales et la forte poussée du «parti des abstentionnistes » ont témoigné une nouvelle fois d’une rupture grave et profonde entre les Français et leurs dirigeants politiques. Il nous appartient aujourd’hui d’entendre les inquiétudes exprimées par nos compatriotes qui ne se sont pas déplacés pour voter ou qui ont donné leur voix aux extrêmes, et d’infléchir notre politique vers plus de justice sociale.

Nathalie Colin Oesterlé appelle, d’ores et déjà , tous les centristes de Moselle à se fédérer autour de ce projet porteur d’espérances nouvelles et véritable alternative dans le paysage politique français actuel.

Publicités