Communiqué de presse de Nathalie Colin-Oesterlé, Présidente de la fédération de la Moselle, Conseillère Régionale de Lorraine

Les grands électeurs viennent d’infliger un terrible camouflet au Président du Conseil Régional Jean-Pierre Masseret… Sénateur sortant et candidat à sa réélection, bafouant ainsi les règles vantées par le parti socialiste sur l’interdiction de cumuler la présidence d’un exécutif régional et d’un mandat parlementaire (faites ce que je dis mais pas ce que je fais…), ce sont les élus locaux qui, avec beaucoup de bon sens, viennent de priver Jean-Pierre Masseret de son siège au Sénat…

L’opacité de sa politique régionale d’appui aux territoires, l’absence d’équité territoriale dans les prises de décisions de l’exécutif régional et l’absence d’ambition pour notre région ont fait chuter le Président du Conseil Régional et privent ainsi la gauche mosellane d’un troisième siège au Sénat.

L’opposition régionale doit désormais construire et s’inscrire dans une dynamique de victoire pour les élections territoriales de 2014 … dans la modernité, le rajeunissement des cadres, et le respect des forces en présence.

Publicités