©PHOTOPQR/LE REPUBLICAIN LORRAIN/PELAEZ Julio - FLORANGE HAYANGE LE 10 12 2008

Communiqué de presse du Groupe UMP – Nouveau Centre et Apparentés au Conseil Régional de Lorraine

Après la mise en sommeil du premier haut fourneau de Florange début juillet (P3), ArcelorMittal, a décidé d’arrêter le second haut fourneau du site (P6) pour une durée indéterminée.

Face à cette annonce préoccupante, le groupe UMP-NC et Apparentés décida d’exprimer sa solidarité avec les salariés du site à travers une motion. Il y rappelait notamment le rôle de l’Etat dans l’obtention de garanties d’ArcelorMittal :

  • sur l’absence de licenciements ;
  • sur le maintien des investissements nécessaires au redémarrage des hauts-fourneaux.

Les groupes PS, PC et EELV proposèrent de s’associer à la motion sous réserve d’arriver à un texte consensuel respectant les sensibilités de la majorité.

Un nouveau texte émergea, chaque responsable de groupe validant le projet.

Un membre du groupe UMP-NC et Apparentés devait présenter la motion dont il était à l’origine ainsi rectifiée.

Mais Jean-Pierre Masseret, vexé de s’être fait dépasser par manque d’initiative, refusa, coupa court au débat et leva la séance.

Voici la conception de la solidarité de JP Masseret. Voici sa façon de gérer les débats dans l’hémicycle.

Alors que le Conseil général de Moselle a été capable, en bonne intelligence, d’arriver à une motion de soutien unanime en faveur du site de Florange, la région Lorraine reste aphone sur le sujet en raison de l’égocentrisme de son président.

Qu’il ne ménage pas son opposition est une chose, qu’il ignore les positions communes des élus de l’assemblée en est une autre.

Publicités