Communiqué de presse de Nathalie Colin-Oesterlé et Emmanuel Lebeau, conseillers municipaux d’opposition à Metz.

Depuis quelques mois, les opérations ‘com’ de la municipalité vont bon train : un sondage commandé par Dominique Gros, le 200 pages à la gloire du Maire et de ses adjoints distribué dans tous les foyers messins et au delà, des conférences de presse multiples vantant les succès et les mérites des élus de sa majorité !

La propagande savamment orchestrée par le Maire de Metz et son entourage depuis l’avertissement donné par les messins lors des dernières élections cantonales a de quoi inquiéter les citoyens que nous sommes.

Au fil des mois, tout est mis en place par Dominique Gros et son équipe pour « verrouiller » la communication et ne plus laisser aucun espace à son opposition : refus de transmettre des documents administratifs demandés légitimement par les élus de l’opposition (comment voter une décision sans en connaître le détail ?), changements d’horaires intempestifs pour les commissions municipales, limitation abusive du temps de parole de l’opposition ….

Dominique Gros s’est fait élire il y a 4 ans sur l’image d’un Maire démocrate, ouvert, consensuel, à l’écoute de ses concitoyens, et sans ego excessif.

Les méthodes aujourd’hui employées sont pourtant bien éloignées de ce tableau idyllique et relèvent d’un autre temps…. et pas des meilleurs ….

Publicités