On ne s’improvise pas candidat ou candidate à une élection législative du jour au lendemain, voire le jour même de la date limite du dépôt des candidatures. Les habitants de la 2ème circonscription de la Moselle méritent beaucoup mieux et doivent être respectés.

Depuis septembre 2011, Nathalie Colin-Oesterlé est sur le terrain.

Elle est au contact des habitants de cette circonscription, à leur écoute et en défend déjà les intérêts lorsqu’elle siège au conseil municipal de Metz, et qu’elle s’érige contre les augmentations d’impôts décidées par le Maire et sa majorité, et dont le principal artisan est Jean-Michel Toulouze.

Ou lorsqu’elle interpelle le Maire et sa majorité sur les problèmes de sécurité et d’insalubrité qui nuisent à la tranquillité de certains quartiers de Metz (Hauts de Vallières, la Grange aux Bois, Borny, …).

Ou lorsque, conseillère régionale, elle s’oppose farouchement à la gabegie que représente le projet de deuxième gare TGV à Vandières porté par les socialistes et leurs alliés.

Nul doute que les habitants de la 2ème circonscription de la Moselle sauront, le moment venu, faire la part des choses entre de vrais élus de terrains, expérimentés et respectueux de la population qu’ils vont représenter, et des candidats « de secours » qui sont encore à se demander de combien de cantons et de communes est constituée la circonscription sur laquelle ils ont été « débarqués ».

Publicités