You are currently browsing the category archive for the ‘Elections Présidentielles 2012’ category.

« Les Français se sont exprimés et ont décidé d’accorder leur confiance à François Hollande. Je ne peux que prendre acte de ce choix, même si je suis intimement convaincu que le candidat socialiste vient d’être élu sur la base d’un programme intenable et irréaliste pour nos finances publiques qui va très rapidement, et violemment, se heurter à un principe de réalité. Viendra alors, et plus vite qu’on ne pourrait l’imaginer, le temps des désillusions.

J’espère que François Hollande aura la lucidité de garder en mémoire que tout au long de ces mois de campagne, sa candidature et son projet n’ont déclenché ni enthousiasme ni élan.

Cette défaite s’inscrit dans un mouvement général qui pousse l’ensemble des peuples européens, après plusieurs années de crises, à choisir la voie de l’alternance politique. A cela s’ajoute la fatalité sous la Ve République qui veut qu’aucun président sortant, à l’exception des périodes de cohabitation, n’ait été réélu pour un second mandat. Mais il nous reste encore une bataille à mener, et non des moindres : celle des élections législatives.

Nous devons dès aujourd’hui, et plus que jamais, nous mobiliser pour que la majorité sortante reste en force à l’Assemblée nationale, seule façon de maintenir un contre-pouvoir à l’hégémonie socialiste, qui tient déjà dans sa main une grande majorité des collectivités locales, la quasi-totalité des régions, le Sénat, et maintenant la Présidence de la République.

Nous devons mener cette campagne en conservant le discours de courage, de lucidité et de vérité qui a été le notre pendant cette campagne, en comptant sur l’esprit de responsabilité des Français. Plus que les autres, il nous appartient à nous centristes d’incarner la modernité et de porter des idées nouvelles pour entrer de plain-pied dans le monde nouveau qui se dessine sous nos yeux.

Cette bataille pour les élections législatives doit être aujourd’hui notre unique priorité. J’y mettrai pour ma part toute mon énergie, en allant sur le terrain soutenir tous les candidats qui porteront les couleurs et les valeurs du Nouveau Centre.

Après ces échéances viendra le temps de la reconstruction de la famille centriste. Nous devrons le faire avec des hommes et des femmes de conviction animés par l’intérêt collectif et non par des intérêts personnels, ayant la même ambition sincère et franche de travailler ensemble pour reconstruire un mouvement uni qui nous permette de porter nos idées et nos valeurs. »

Hervé Morin – Président du Nouveau Centre

Publicités

« François Bayrou a annoncé ce soir qu’il votera pour François Hollande pour le second tour de l’élection présidentielle qui aura lieu le 6 mai prochain. Je ne peux que regretter vivement cette décision ; une décision d’autant plus incompréhensible que ces derniers jours de campagne ont largement montré les points de convergence qui existent entre le projet défendu par Nicolas Sarkozy et les priorités affichées par François Bayrou.

En choisissant une voie à l’opposé de ses valeurs et son programme, François Bayrou appuie un projet qu’il a largement critiqué tout au long de cette campagne. Le projet socialiste va encore creuser les déficits publics, alors que François Bayrou a toujours fait de la résorption de la dette une priorité nationale.

Malgré cette décision, j’appelle tous les électeurs centristes, qu’ils soient du MODEM, du Parti Radical, de l’Alliance centriste ou du Nouveau Centre à soutenir plus que jamais la candidature de Nicolas Sarkozy dans cette dernière ligne droite. Je l’ai dit à de nombreuses reprises et je le redis : pas une voix centriste ne doit manquer au candidat de notre majorité dimanche prochain. »

Hervé Morin,
Président du Nouveau Centre

Metz, Jeudi 23 février 2012

Les Jeunes centristes de Moselle par la voix de leur responsable départemental, Maxime Guerras, réagissent au retrait de la candidature à l’élection présidentielle du président du Nouveau centre, Hervé Morin.

Il y a plus d’un an et demi, Hervé Morin avait fait le choix de partir à la rencontre des français, voulant porter un discours de vérité face à la démagogie et au populisme « ambiant » au sein de cette campagne. Nous saluons le courage dont il a fait preuve en proposant des solutions innovantes pour l’éducation, l’emploi, l’Europe ainsi que la fiscalité.

Nous considérons que sa candidature a été utile pour la France, nombres de ses propositions figurent aujourd’hui dans le débat présidentielle : La règle d’or, la TVA emploi, la stabilité juridique, le contrat de travail à droits progressifs …

« Je regrette particulièrement le contexte dans lequel cette campagne s’est déroulée, sur fond de divisions internes et d’attaques successives qui, sans aucun doute, ont fragilisées notre jeune parti, pas encore identifié auprès de l’ensemble des français », Maxime Guerras, responsable des Jeunes centristes de Moselle.

Sur ce constat, nous réaffirmons notre soutien à la démarche Hervé Morin et décidons d’apporter notre contribution à la campagne de Nicolas Sarkozy.

« C’est un choix de clarté et de cohérence que nous faisons. François Bayrou étant dans l’ambiguïté permanente, notre système institutionnel exige un positionnement politique à gauche comme à droite. François Bayrou refuse d’avoir une couleur politique claire et identifiable par l’ensemble des Français, nous ne pouvons le suivre sur ce chemin », Maxime Guerras, responsable des Jeunes centristes de Moselle.

Historiquement et depuis 1958, le centre-droit a toujours fait alliance avec le parti de la droite républicaine, comme à l’époque de l’UDF et du RPR. C’est une réalité politique, philosophique et personne ne peut la remettre en cause.

Nous appelons donc à voter Nicolas Sarkozy dès le premier tour de l’élection présidentielle.

Nous souhaitons aussi, la formation d’un contrat de législature pour que la majorité présidentielle soit plus équilibrée tant au niveau national que local.

Maxime Guerras

Hervé MORIN a annoncé le retrait de sa candidature à l’élection présidentielle. Alors qu’il vient de prendre une décision difficile, il peut compter sur le soutien de tous les parlementaires, élus locaux cadres du Nouveau Centre, militants, sympathisants et responsables des comités de soutien qui se sont mobilisés sans relâche autour de sa candidature.

Le message politique qu’il a porté pendant ces trois mois de campagne était absolument nécessaire pour faire entendre la voix des centristes attachés la perspective d’une Europe fédérale, au retour à l’équilibre budgétaire, à la France active des PME et des entrepreneurs, à l’esprit d’entreprise, à la défense des libertés individuelles et collectives, à la justice fiscale et sociale, à la valorisation de tous nos territoires et à une meilleure prise en compte des classes moyennes.

Dans cette campagne présidentielle, marquée plus que toute autre par la bipolarisation dans une période de crise économique et sociale sans précédent, Hervé MORIN n’a jamais cédé aux sirènes du populisme et de la démagogie. Il a tenu un discours de responsabilité et de vérité démontrant des qualités d’homme d’Etat sachant faire primer l’intérêt général et son ambition pour la France sur ses ambitions personnelles.

Refusant tout à la fois l’ambiguïté de François BAYROU et l’archaïsme de François HOLLANDE, Hervé MORIN a décidé d’apporter son soutien à Nicolas SARKOZY.

Ce soutien n’est pas un blanc-seing. Il doit s’accompagner de la prise en compte par Nicolas SARKOZY d’un certain nombre d’engagements, de valeurs et d’idées neuves que nous avons portés dans la campagne.

C’est dans esprit que nous pourrons bâtir les bases d’un rassemblement large permettant de dégager la nouvelle majorité présidentielle dont le pays a besoin.

Communiqué de presse de Philippe VIGIER (secrétaire général du Nouveau Centre)

Le 20 novembre prochain, à l’occasion du Conseil National, sera présenté le Projet Centriste pour 2012.

Le Projet Centriste est l’aboutissement d’une dizaine de conventions thématiques nationales et de nombreux débats organisés dans les fédérations au cours desquelles de nombreux experts et acteurs de terrain ont apporté leur contribution.

Agenda

Twitter – nouveaucentre57

Le Nouveau Centre

RSS Le Nouveau Centre

  • Erreur, le flux RSS est probablement en panne. Essayez plus tard.

RSS Flux inconnu

  • Erreur, le flux RSS est probablement en panne. Essayez plus tard.