You are currently browsing the tag archive for the ‘Bayrou’ tag.

Metz, Vendredi 4 mai 2012

Les  Jeunes centristes de Moselle par la voix de leur responsable départemental, Maxime Guerras veulent réagir à la décision de François Bayrou de vouloir voter pour le candidat socialiste, François Hollande.

Hier soir, nous avons assisté à un numéro d’opportunisme rare et intense de la vie politique française. Le mouvement démocrate (MODEM) est devenu un parti de centre-gauche et son président, un homme ne sachant plus vers quel vent tourner.

Après avoir dit que le programme de François Hollande était « insoutenable » après avoir dénoncé « La surenchère déboussolée de ses partenaires » et « Les attentes démesurées qu’ils ont fait naitre » François Bayrou a choisi de renier sa famille politique, en rejoignant Jean-Luc Mélenchon et Eva Joly. Il a lui-même trahi la pensée centriste française qui est fondée sur la liberté d’entreprise, l’équité fiscale, la justice sociale, le juste équilibre budgétaire et l’Europe politique.

« Je lance un appel à tous ceux qui ont voté pour François Bayrou au premier tour et qui ne se reconnaissent pas aujourd’hui dans son positionnement, je veux leur dire de faire le choix de l’équilibre budgétaire, du redressement des comptes publiques, de la croissance par la compétitivité et d’une jeunesse innovante. Plutôt que de suivre ceux dont les promesses et les actes ont fait des ravages dans la société française.»

« François Bayrou a annoncé ce soir qu’il votera pour François Hollande pour le second tour de l’élection présidentielle qui aura lieu le 6 mai prochain. Je ne peux que regretter vivement cette décision ; une décision d’autant plus incompréhensible que ces derniers jours de campagne ont largement montré les points de convergence qui existent entre le projet défendu par Nicolas Sarkozy et les priorités affichées par François Bayrou.

En choisissant une voie à l’opposé de ses valeurs et son programme, François Bayrou appuie un projet qu’il a largement critiqué tout au long de cette campagne. Le projet socialiste va encore creuser les déficits publics, alors que François Bayrou a toujours fait de la résorption de la dette une priorité nationale.

Malgré cette décision, j’appelle tous les électeurs centristes, qu’ils soient du MODEM, du Parti Radical, de l’Alliance centriste ou du Nouveau Centre à soutenir plus que jamais la candidature de Nicolas Sarkozy dans cette dernière ligne droite. Je l’ai dit à de nombreuses reprises et je le redis : pas une voix centriste ne doit manquer au candidat de notre majorité dimanche prochain. »

Hervé Morin,
Président du Nouveau Centre

Hervé MORIN a annoncé le retrait de sa candidature à l’élection présidentielle. Alors qu’il vient de prendre une décision difficile, il peut compter sur le soutien de tous les parlementaires, élus locaux cadres du Nouveau Centre, militants, sympathisants et responsables des comités de soutien qui se sont mobilisés sans relâche autour de sa candidature.

Le message politique qu’il a porté pendant ces trois mois de campagne était absolument nécessaire pour faire entendre la voix des centristes attachés la perspective d’une Europe fédérale, au retour à l’équilibre budgétaire, à la France active des PME et des entrepreneurs, à l’esprit d’entreprise, à la défense des libertés individuelles et collectives, à la justice fiscale et sociale, à la valorisation de tous nos territoires et à une meilleure prise en compte des classes moyennes.

Dans cette campagne présidentielle, marquée plus que toute autre par la bipolarisation dans une période de crise économique et sociale sans précédent, Hervé MORIN n’a jamais cédé aux sirènes du populisme et de la démagogie. Il a tenu un discours de responsabilité et de vérité démontrant des qualités d’homme d’Etat sachant faire primer l’intérêt général et son ambition pour la France sur ses ambitions personnelles.

Refusant tout à la fois l’ambiguïté de François BAYROU et l’archaïsme de François HOLLANDE, Hervé MORIN a décidé d’apporter son soutien à Nicolas SARKOZY.

Ce soutien n’est pas un blanc-seing. Il doit s’accompagner de la prise en compte par Nicolas SARKOZY d’un certain nombre d’engagements, de valeurs et d’idées neuves que nous avons portés dans la campagne.

C’est dans esprit que nous pourrons bâtir les bases d’un rassemblement large permettant de dégager la nouvelle majorité présidentielle dont le pays a besoin.

Communiqué de presse de Philippe VIGIER (secrétaire général du Nouveau Centre)

Agenda

Twitter – nouveaucentre57

Le Nouveau Centre

RSS Le Nouveau Centre

  • Une erreur est survenue ; le flux est probablement indisponible. Veuillez réessayer plus tard.

RSS Flux inconnu

  • Une erreur est survenue ; le flux est probablement indisponible. Veuillez réessayer plus tard.