You are currently browsing the tag archive for the ‘Municipales 2014’ tag.

Nathalie COLIN OESTERLE Emmanuel LEBEAU NathalieGRIESBECK

L’UNION EN MARCHE

Organise

UNE RÉUNION-DÉBAT SUR
LA MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES
SCOLAIRES AU SEIN DE LA VILLE DE METZ

Comme annoncé lors de la conférence de presse commune du 15 novembre
2013, tous les Messines et les Messins sont conviés à une réunion-débat sur le
premier bilan de la mise en place des rythmes scolaires à Metz.

Cette réunion aura lieu le vendredi 29 novembre 2013 à 20h
au Centre Socioculturel de la Corchade
37 Rue du Saulnois 57070 Metz.

A l’issue de cette présentation vous pourrez échanger et débattre avec les membres de l’équipe, sur leur vision pour Metz et les Messins.

 

1380137_583164638388137_1764560430_n

Républicain Lorrain du 24/10/13

IMG_0061

La Semaine du 24/10/13

 

METZ, 16 oct 2013 (AFP) – L’UMP a désigné la députée de Moselle Marie-Jo Zimmermann tête de liste aux municipales à Metz, avec pour mission de présenter une « liste d’union » pour battre le maire sortant PS Dominique Gros, a-t-on appris mercredi.

La commission d’investiture nationale de l’UMP a choisi mardi soir Mme Zimmermann, 62 ans, pour conduire une « liste d’union avec les UMP, les centristes de l’UDI et du MoDem » a déclaré à l’AFP Patrick Thil, secrétaire de l’UMP Moselle. « Mais les conditions de l’union restent à établir », à la fois sur le projet et sur la composition de la liste, a-t-il précisé.

En 2008 deux listes concurrentes de l’UMP à Metz, l’une menée par l’inamovible maire sortant Jean-Marie Rausch, qui visait un septième mandat, et l’autre par Marie-Jo Zimmermann, avait permis la victoire du socialiste Dominique Gros avec plus de 48% des voix, contre 27,4% pour M. Rausch et 24,3% pour Mme Zimmermann.

Les chefs de file messins de l’UDI et du MoDem, qui ont annoncé la semaine dernière leur intention de s’associer, conformément au rapprochement de leurs partis respectifs au niveau national, se sont montrés sensibles à l’appel de l’UMP. « Il faut trouver un accord avec les uns et les autres, comme un contrat de mariage » a ainsi déclaré à l’AFP Nathalie Colin-Oesterlé, chef de file UDI à Metz. Siégeant à la fois au conseil régional de Lorraine et au conseil municipal de Metz, elle a dit souhaiter une liste formée « à un tiers par l’UMP, un tiers par le centre et un tiers par la société civile ».

Quant à Mme Nathalie Griesbeck (MoDem), députée européenne et vice-présidente du conseil général de la Moselle, elle a souligné mercredi qu’elle entretenait de « bonnes relations » avec Mme Zimmermann, qu’elle avait déjà soutenue au second tour des municipales en 2008, et a aussi jugé nécessaire de rassembler les forces pour s’opposer au PS et regarder « au-delà des luttes partisanes ».

photo

Communiqué de presse de Nathalie Colin-Oesterlé, conseillère municipale de Metz, conseillère régionale et chef de file UDI à Metz

Ce matin à la lecture de l’édition du Républicain Lorrain je m’interroge sur les motivations qui conduisent subitement le Président du Conseil Régional de Lorraine à se faire menaçant à l’encontre de la Direction du Centre Pompidou Metz, au risque de remettre en cause le fonctionnement même de cet équipement culturel.

Nul doute que les Lorrains auraient souhaité qu’il use de la même autorité lorsqu’il s’est agi de mettre GECI face à ses obligations … au moment de récupérer les 21 millions d’euros d’avances remboursables versés par les contribuables lorrains et dont plus personne n’entend parler !

Sur le fond, en tant que membre du Conseil d’Administration du CPM, je pense qu’il y a effectivement une réflexion à mener sur l’intérêt que présenterait une collection permanente notamment dans les périodes transitoires entre deux expositions temporaires.

En revanche, que dire des menaces proférées par Jean-Pierre Masseret ? Lors des différents Conseils d’Administration, il me semble pourtant n’avoir jamais entendu le représentant du Conseil Régional de Lorraine remettre en cause les choix de programmation du Directeur du musée ou l’évolution des dépenses de fonctionnement. De même lorsqu’il a fallu voter l’acquisition de 300m2 supplémentaires de bureaux dans la ZAC de l’Amphithéâtre (1 million d’euros), j’ai été la seule à dénoncer cet investissement, dont la pertinence reste à démontrer, et les charges supplémentaires de fonctionnement induites par ces nouveaux bureaux !

Si l’on ne peut nier la réalité des difficultés que traverse aujourd’hui le Centre Pompidou Metz, les solutions d’un redressement doivent également être trouvées dans la recherche permanente d’une maîtrise stricte des dépenses de fonctionnement, ainsi que dans la redéfinition de la politique tarifaire actuelle (1/3 seulement de billetterie payante, 2/3 gratuite …), dont l’inefficacité économique n’est plus à démontrer.

A quelques mois des élections municipales, je ne peux m’empêcher de penser que cette « sortie » tonitruante de Jean-Pierre Masseret n’est pas dénuée de toute arrière-pensée politique afin de préparer le terrain de la ministre future candidate à Metz … mais la ficelle est particulièrement grosse et les Messins ne sont pas dupes.

Madame Filippetti se réveille un peu tard … Députée de Moselle depuis 2007, et élue députée à Metz en 2012, il serait temps de faire le bilan de son action en tant que parlementaire et aujourd’hui en tant que Ministre !

Patrick Weiten, Nathalie Colin-Oesterlé et Christian Braga

Patrick Weiten, Nathalie Colin-Oesterlé et Christian Braga

Le premier Conseil Départemental de l’UDI s’est tenu hier soir à Montigny-les-Metz en présence de Patrick Weiten, Président du Conseil Général de Moselle et Président de l’UDI Moselle. A cette occasion, Nathalie Colin-Oesterlé a été désignée Vice-Présidente et confirmée par Patrick Weiten, et par nos instances, « chef de file » UDI à Metz pour les municipales, avec un vote à l’unanimité.

Nathalie Colin-Oesterlé aura la lourde responsabilité de représenter l’UDI lors de cette campagne, de parler en son nom et d’organiser l’union pour gagner.

Par ailleurs, ses nouvelles responsabilités nationales auprès de Jean-Louis Borloo, en tant que membre du contre-gouvernement en charge du commerce et de l’artisanat, vont également lui permettre de travailler sur un sujet prioritaire pour notre territoire et placer la Moselle au cœur de la réflexion.

Agenda

Twitter – nouveaucentre57

Le Nouveau Centre

RSS Le Nouveau Centre

  • Une erreur est survenue ; le flux est probablement indisponible. Veuillez réessayer plus tard.

RSS Flux inconnu

  • Une erreur est survenue ; le flux est probablement indisponible. Veuillez réessayer plus tard.