You are currently browsing the tag archive for the ‘Nathalie Colin-Oesterlé’ tag.

 

1380137_583164638388137_1764560430_n

Républicain Lorrain du 24/10/13

IMG_0061

La Semaine du 24/10/13

 

Patrick Weiten, Nathalie Colin-Oesterlé et Christian Braga

Patrick Weiten, Nathalie Colin-Oesterlé et Christian Braga

Le premier Conseil Départemental de l’UDI s’est tenu hier soir à Montigny-les-Metz en présence de Patrick Weiten, Président du Conseil Général de Moselle et Président de l’UDI Moselle. A cette occasion, Nathalie Colin-Oesterlé a été désignée Vice-Présidente et confirmée par Patrick Weiten, et par nos instances, « chef de file » UDI à Metz pour les municipales, avec un vote à l’unanimité.

Nathalie Colin-Oesterlé aura la lourde responsabilité de représenter l’UDI lors de cette campagne, de parler en son nom et d’organiser l’union pour gagner.

Par ailleurs, ses nouvelles responsabilités nationales auprès de Jean-Louis Borloo, en tant que membre du contre-gouvernement en charge du commerce et de l’artisanat, vont également lui permettre de travailler sur un sujet prioritaire pour notre territoire et placer la Moselle au cœur de la réflexion.

Les représentants des composantes de l'UDI57 aux côtés de Patrick Weiten

Les représentants des composantes de l’UDI57 aux côtés de Patrick Weiten

Mercredi soir, les adhérents de l’UDI Moselle se sont retrouvés au centre Saint-Denis de la Réunion à Metz Devant les Ponts  pour leur première Convention Départementale, afin de procéder à la désignation des instances départementales.

Les représentants des principales composantes de l’UDI étaient présents pour ce moment historique dans la reconstruction de la grande famille du centre, parmi lesquels Nathalie Colin-Oesterlé pour le Nouveau Centre.

A l’issue des opérations de vote, qui se sont déroulées dans une ambiance très conviviale et amicale, Patrick Weiten, Président du Conseil Général de Moselle, a été élu Président de la fédération à une très large majorité.

Par ailleurs, ont été désignés les conseillers départementaux et les conseillers nationaux dont vous trouverez la liste aux liens suivants :

Liste des Conseillers Départementaux

Liste des Conseillers Nationaux

Le Nouveau Centre Moselle a réuni, lundi 29 avril 2013, sa convention départementale au cours de laquelle Nathalie Colin-Oesterlé, conseillère municipale de Metz et conseillère régionale de Lorraine, a été réélue, pour 3 ans, présidente de la fédération avec 97% des voix.

Les adhérents, venus en nombre, ont également procédé à l’élection du collège de membres titulaires du Conseil Départemental lequel désignera, dans les toutes prochaines semaines, les membres du nouveau bureau départemental.

A cette occasion, Nathalie Colin-Oesterlé a rappelé que le Nouveau Centre Moselle, 2ème force politique en nombre d’adhérents au sein de l’UDI Moselle, entendait jouer un rôle majeur en mars prochain afin de reconquérir les villes perdues en 2008, à commencer par Metz où Nathalie Colin-Oesterlé a été désignée « Chef de file » de l’UDI.

 

Composition du Conseil Départemental 

Membres de droit :

  • Nathalie Colin-Oesterlé, conseillère municipale de Metz, conseillère régionale de Lorraine
  • Roland Roth, Président de la Communauté d’Agglomération Sarreguemines Confluence, conseiller régional
  • Patrick Want, Maire de Rochonvillers

Collège membres titulaires :

  • Grégory Boyer
  • Daniel Christnacker
  • Laurent Dap
  • François Dellarosa
  • Marc Freymuth
  • Jean-Claude Galile
  • Anne Girard
  • Isabelle Lauer
  • Nicolas Lauer
  • Fabrice Lorrain
  • Isabelle Lux
  • Maurice Moussaoui
  • Jean-Marc Pasquereau
  • Sylvie Schiltz
  • Pierre Schumacher
  • Sébastien Souchon
  • Pauline Tabbone
  • Paul Vigneron
  • Jérémy Vinot
  • Anthony Vullo
  • Jean-Paul Zucconi

On ne s’improvise pas candidat ou candidate à une élection législative du jour au lendemain, voire le jour même de la date limite du dépôt des candidatures. Les habitants de la 2ème circonscription de la Moselle méritent beaucoup mieux et doivent être respectés.

Depuis septembre 2011, Nathalie Colin-Oesterlé est sur le terrain.

Elle est au contact des habitants de cette circonscription, à leur écoute et en défend déjà les intérêts lorsqu’elle siège au conseil municipal de Metz, et qu’elle s’érige contre les augmentations d’impôts décidées par le Maire et sa majorité, et dont le principal artisan est Jean-Michel Toulouze.

Ou lorsqu’elle interpelle le Maire et sa majorité sur les problèmes de sécurité et d’insalubrité qui nuisent à la tranquillité de certains quartiers de Metz (Hauts de Vallières, la Grange aux Bois, Borny, …).

Ou lorsque, conseillère régionale, elle s’oppose farouchement à la gabegie que représente le projet de deuxième gare TGV à Vandières porté par les socialistes et leurs alliés.

Nul doute que les habitants de la 2ème circonscription de la Moselle sauront, le moment venu, faire la part des choses entre de vrais élus de terrains, expérimentés et respectueux de la population qu’ils vont représenter, et des candidats « de secours » qui sont encore à se demander de combien de cantons et de communes est constituée la circonscription sur laquelle ils ont été « débarqués ».

Communiqué de presse de Nathalie Colin-Oesterlé suite aux propos de Stéphane Martalié (membre de la majorité municipale de Metz) dans les colonnes du Républicain Lorrain

Si les ricanements de monsieur Martalié ont sans aucun doute passionné les Messins, ce dernier ferait mieux de se frotter aux électeurs dans le cadre d’un scrutin uninominal. Comme son ami Thierry Jean, dont il n’est que l’homme lige, il préfère communiquer de son fauteuil dans l’édition du dimanche du Républicain Lorrain plutôt que d’aller s’exposer courageusement au verdict des urnes !

Ces messieurs voudraient ils se venger de mes prises de position récentes sur les projets qu’ ils portaient ? Grand bien leur fasse.

Adhérente à l’UDF depuis l’âge de 18 ans, portant les valeurs de cette famille politique depuis 30 ans, j’ai toujours voté à droite et ne l’ai jamais caché. La fidélité à mes valeurs est effectivement une de mes qualités. J’ai d’ailleurs quitté l’UDF lorsque François Bayrou a refusé en 2007 de choisir entre Ségolène Royal et Nicolas Sarkozy, condamnant alors son parti à l’éclatement et créant le modem.

La droite est riche de sa diversité et de ses différents courants.

Monsieur Martalié, ancien UDF, aujourd’hui conseiller municipal de gauche et membre de l’équipe de Dominique Gros, en apportant son soutien à François Bayrou, avant de voter François Hollande au second tour, étale au grand jour les alliances PS-modem qui existent déjà localement et existeront demain au niveau national en cas de victoire de monsieur Hollande.

C’est ce qu’on appelle le syndrome du pamplemousse rose : orangé à l’extérieur, rose à l’intérieur… CQFD

Agenda

Twitter – nouveaucentre57

Le Nouveau Centre

RSS Le Nouveau Centre

  • Une erreur est survenue ; le flux est probablement indisponible. Veuillez réessayer plus tard.

RSS Flux inconnu

  • Une erreur est survenue ; le flux est probablement indisponible. Veuillez réessayer plus tard.